Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès
Accès ENT

International

Vous êtes ici : Accueil > International


projet Burkina

IUT Toulouse II Figeac

Document : cahier des charges projet GMP « décortiqueuse-vanneuse à arachide pour Burkina 2017-2018»

Date version : 14/10/2017 remplace la version du : 06/10/2017 (rajout la distinction prototype et étude)

Destinataires : groupe de projet GMP1 : Adria COLLELLDEMONT et Mathias PENAR

Auteur du document : Jean-Claude STALLA

 

 

Conception, réalisation et mise en route de deux décortiqueuses à arachide :

•          L’une pour Agrithèque

•          L’autre pour la ferme École de TOPENA

 

Le donneur d’ordre de ce projet est l’association Solidarité Figeac Afrique dont l’adresse du siège est actuellement : 51, av. d’Aurillac – 46100 FIGEAC et les contacts sur Figeac J-Claude STALLA et Jean-François Fabriol.

 

Contexte :

Depuis 2000, l’association Solidarité Mauritanie et l’IUT de Figeac avaient répondu au besoin de la coopérative des femmes d'une demande du village de Winding. Puis afin de répondre à la demande de la Ferme École de Tompena au Burkina, l’association a changé de nom et est devenue Solidarité Figeac Afrique en 2013. Les missions sont en générale espacées de 3 trois ans.

 

Ferme Ecole de  Tompena : à 8 km de Loropéni (département du Burkina Faso situé dans la province de Poni et dans la région Sud-Ouest. En 2006 le dernier recensement comptabilise 45 297 habitants. Le département se compose d'un chef-lieu: Loropéni et de 69 villages)

 

Agrithèque : proche de Diébougou,une ville du Burkina Faso, chef-lieu du département du même nom et de la province de la Bougouriba, située dans la région du Sud-Ouest.

Projet 2010-2011

Cahier des charges du projet 2017-2018

Conception, réalisation et mise en route de deux décortiqueuses-vanneuses à arachide actionnées par un pédalier de vélo :

  • L’une pour Agrithèque
  • L’autre pour la ferme École de TOPENA

 

Les décortiqueuses doivent :

Assurer le décorticage et le vannage des arachides

  • Être actionnées par les jambes
  • Afin de simplifier et rationaliser la réalisation, un vélo sera adapté et accouplé à la machine. Le soufflage sera assuré par la turbine d’une souffleuse à feuille de récupération (si possible le pignon d’entraînement sera fixé sur le vilebrequin). Le palier intermédiaire du réducteur à chaîne pour être une cassette de pédalier.
  • La décortiqueuse  sera réalisée sur le principe d’un tambour grille et d’un rotor concasseur. Entre fer : mm – F des trous de la grille :
  • Le poids total des deux décortiqueuses ne devra pas dépasser 69 kg répartis en un maximum de 6 colis : gabarits ne devra pas excéder  L+H+P=203cm et poids maxi : 32 kg
  • Le concept et son étude sont en mode « free », les plans étant mis à disposition sur le Web.

Matériels fournis :

  • Vélos (fournis par La Roue Fédère et Adria)
  • composant du châssis (tubes, tôles, visserie, peinture, etc.)
  • transport du matériel 

 

Transport : les moulins seront transportés dans nos bagages en soute 3 x 23 kg

bagages de soute : L+H+P=203cm ; poids : 32 kg ; 2 bagages par passager

Bagage cabine : L= 40cm ; H= 55cm ; P= 23 ; bagage cabine +accessoire personnel= 12 kg

L’accessoire personnel doit mesurer au plus : 40X10X30 afin de pouvoir être rangé sous le siège devant ;

Des subventions sont envisageables :

  • Association des Projets (subvention globale de la Ville de Figeac)
  • IUT
  • ROTARY de Figeac

Partenaires :

  • Cabuso (association CAbrisBUrkinaSudOuest)
  • École d’ingénieur et école de commerce de Nantes
  • ROTARY de Figeac: qui a donné une subvention de   en
  • Lycée de Decazeville : réalisation d’éléments de chaudronnerie

Recettes envisagées :

  • Solidarité Figeac Afrique
  • Subvention 2025 du ROTARY
  • Subvention IUT
  • Subvention association des projets (ville de Figeac)                                                                           

Dépenses envisagées :

  • Fournitures (paliers, visserie, peinture, etc.)
  • Billets
  • Visa
  • Vaccins
  • Logement
  • Nourriture
  • Transports
  • Communication (photos pour expo)

Priorités :

  • Billet d’avion : OK 05 oct.-17
  • Achat des 4 paliers pour les rotors
  • Confier les réalisations de chaudronnerie au lycée de Decaz
  • Faire des essais de vannage avec la turbine en régime (une perceuse peut servir à l’entraînement).

Sécurité

  • l’ensemble devra répondre à la norme CE en vigueur

Il s’agit donc de construire deux prototypes qui après une étude la valeur sera aussi reproductible avec des moyens limités, par exemple ferronnier de village africain. Dans un second temps, de retour de mission au Burkina, il s'agira de faire l'étude et seulement l'étude, d'un modèle plus élaboré à partir de notre expérience.

D’autres dimensions au projet :

Un échange avec la ferme école de Tompena et Agrithèque permettrait à l’IUT de poursuivre son ouverture. Un groupe d’étudiants de Génie Mécanique et Productique pourrait à travers cette action réaliser leur projet d’études et s’ouvrir à d’autres.

 

Voyages 2018 :

Samedi 24 février : 07:00  Toulouse  Ouaga 16:25 nuit à …………….

Dimanche 25/02     : Ouaga – Agrithèque (proche de Diébougou) logement chez P Clément

Lundi 26/02           : Agrithèque montage et teste de la décortiqueuse

Mardi 27/02           : de Agrithèque à Loropéni - montage et teste de la décortiqueuse

Mercredi 28/02      : Ferme Ecole de Tompena – maintenance des moulins à céréale et divers

Jeudi 01/03            : Ferme Ecole de Tompena – maintenance diverse

Vendredi 02/03      : Loropéni - Ouaga

Samedi 03/03         : Ouaga 22:35- Bruxelles 5:10 – nuit à …………….

Dimanche 03/03     : Bruxelles  15:50  Toulouse, Blagnac 17:25

 

 

Dernier compte rendu du projet GMP Figeac 2006 - 2008

Développement des projets :

Les étudiants en GMP réalisent le cahier des charges, la remise en état d’anciens moulins ainsi que l’étude technique de leur motorisation. Le choix des deux premiers moulins s’était porté sur des modèles à meules de pierre. L’expérience sur le terrain leur a prouvé qu’il était préférable d’opter pour des moulins à marteau plus robustes. Avant leur départ les étudiants participent au transport pour l’embarquement des moulins à bord des porte-conteneurs. Puis ils décollent avec deux enseignants et des membres de l’Association Solidarité Mauritanie. Avec l’aide d’amis mauritaniens, les moulins sont acheminés de Nouakchott au village situé à 300 km, en bordure du fleuve Sénégal.

A chaque fois, les étudiants connaissent un accueil inoubliable par les habitants, les moulins sont mis en place. Dernière étape importante, les étudiants et leurs professeurs s’appliquent à la formation des meuniers et du mécanicien afin d’offrir à la coopérative les moyens de durabilité.

Le suivi

Les réussites engendrent d’autres projets et permettent un suivi sur place. Les étudiants rentrent d’Afrique avec des demandes : d’autres moulins pour d’autres villages, une motopompe pour irriguer le périmètre de maraîchage de la communauté des femmes de Winding et un groupe électrogène. Les étudiants découvrent aussi leur part de responsabilité dans le suivi des actions précédentes : les moyens donnés ont-ils été suffisants, ces aides répondent-ils bien aux attentes et aux dispositifs politiques et organisationnels présents sur place, etc.

 

Communication

Les étudiants sont appelés à faire connaître leurs projets pour chercher des aides ainsi que de rapporter des bilans de leurs missions. Les images prises sur place complètent l’histoire et permettent de présenter ces expériences aux autres étudiants de l’IUT et de l’université ainsi qu’au public. Une exposition intitulée « Rencontre en Mauritanie » a eu lieu au mois de mai 2009 à l’Université du Mirail, une seconde est programmée à partir du 04 mars 2010 à l’IUT de Figeac.

 

Projet 2007-2008

En juin 2008, deux groupes d’étudiants ont terminé la réalisation d’un moulin et d’un groupe électrogène. Suite aux événements survenus en Mauritanie et suivant les recommandations du Quai d’Orsay, le voyage initialement prévu a dû être reporté afin de ne pas courir de risque. Stocké à l’IUT de Figeac, le matériel attend d’être acheminé et installé au village de Winding. Une exposition photo est prête et sera présente à l‘IUT de Figeac et à l’université Toulouse II le Mirail. Le projet de cette exposition a été mis en ligne par son auteur Jean-François FABRIOL : http://fay319.jalbum.net/expo_moulins/.

 

Contacts :
Jean Claude STALLA : jcstalla@univ-tlse2.fr
Jean-François FABRIOL : jf.fabriol@wanadoo.fr
Ancien étudiant GMP IUT Figeac : Florian MARTINEZ : flo2martinez@hotmail.com, etc.

 

 

 


rédigé par Thierry Chausse

mise à jour le 15 février 2018


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page